Deux cent cinquante professionnels sont actuellement à Erfurt, depuis le 26 novembre et jusqu’à ce soir, pour les 16e Rendez-vous franco-allemands du cinéma. Organisé par UniFrance, German films et l’Académie franco-allemande du cinéma, en partenariat avec le CNC et la FFA, l’événement propose des débats sur les sujets impactant l’industrie des deux côtés du Rhin (les plateformes SVoD, la chronologie des médias, le marché unique numérique européen, etc.), mais également un marché de coproduction avec dix-huit projets en vitrine.

Parmi les onze projets d’initiative française se distingue notamment Joan Verra qui sera le second long de Laurent Larivière après Je suis un soldat (apprécié à Cannes, à Un Certain Regard, en 2015). Figurent également au catalogue les projets The Melody de Denis Dercourt sur un scénario de Laurent Couson et François Lelord centré sur six personnages se croisant en Chine, Les Magnétiques de Laurent Cardona, qui retrace les mésaventures de deux frères au début des années 80, et le titre d’animation Adam de Ron Segal dont le personnage principal est un célèbre écrivain israélien survivant de l’Holocauste.

À signaler aussi le projet 40 Samurais, avec un scénario signé Yves Lombard, plongeant dans le sillage de la première mission d’ambassade japonaise dans le Paris de 1862, mais également le thriller L’Emploi des armes de Julien Allary (sur un scénario de Cyril Monin) qui voit un groupe d’ouvriers en pleine lutte sociale opérer une prise d’otages dans un célèbre restaurant.

Les autres projets d’initiative française sont Vous et nous de Mathieu Buffler (scénario de Christophe Fustini), Berlinistan de Marco Nicoletti (co-écrit avec Philippe Cabasset) et trois projets documentaires : L’Amérique vue de dos – Une année avec Henry David Thoreau de Marie-Ève de Grave, Blind Step de Christophe Cognet et The Fritz Lang Enigma de Gregory Boutnoul et Matthias Luthardt.

Fabien LEMERCIER
Cineuropa



 

Restez informé !