Au lendemain de l’ouverture de Visa pour l’image, festival international du photojournalisme à Perpignan, la ministre de la Culture lance une opération de commande publique de plus de 5 millions d’euros destinée aux photojournalistes.

La ministre a aussi évoqué le secteur de la presse, qui a « rencontré de grandes difficultés », elle a annoncé un effort « pour un certain nombre d’acteurs et en particulier pour les photo-journalistes et photo-documentaristes ».

« Nous avons décidé d’avoir une opération de commande publique de plus de 5 millions d’euros destinée aux photojournalistes », a annoncé la ministre, alors que Visa pour l’image, festival international du photojournalisme, a débuté à Perpignan le 28 août dernier. Cette opération « va être pilotée par la Bibliothèque nationale de France ». Cette commande publique va permettre « de sélectionner 100 photojournalistes au mois de novembre, 100 autres photojournalistes au mois de mars 2022 », a indiqué Roselyne Bachelot.

Le cahier des charges est simple : « Nous leur demandons de faire à travers leurs œuvres photographiques une radioscopie de la France, de la crise sanitaire et après la crise sanitaire. Nous allons donner à chacun de ces photojournalistes une bourse de 22 000 euros. Il y aura une exposition à la Bibliothèque nationale de France et des expositions dans toute la France qui vont être pilotées par nos Directions régionales des affaires culturelles. »

Jacques GUILLOUX



 

Restez informé !