Aujourd’hui est présenté en avant-première, au 42e festival du film américain à Deauville, le très attendu Kubo et l’armure magique, comédie d’aventure fantasy en stop-motion (ou « animation en volume ») réalisée par Travis Knight, sur un scénario de Marc Haimes et Chris Butler. Ce petit événement dans le monde de l’animation est le prétexte choisi par le réalisateur anglais Vugar Efendi pour rendre hommage à ce procédé étonnant, employé dès les premières années du 7e art.

Qu’est-ce que le stop-motion ou animation en volume ? Il s’agit d’une technique d’animation qui permet de créer un mouvement à partir d’objets immobiles. Cela demande une grande patience à l’artiste qui déplace légèrement les objets d’une image à l’autre, dans une même scène. L’ensemble forme une série de photographies qui, projetées à une vitesse normale, apparaît comme un film d’animation.

Deux artistes majeurs sont à l’origine du procédé technique : le Français Émile Reynaud, qui reprit l’invention du Phénakistiscope pour ses pantomimes lumineuses, et l’Américain James Stuart Blackton qui créa le premier dessin animé sur support photographique.

.

Histoire du stop-motion en 39 extraits

Pour la sortie de Kubo et l’armure magique, le réalisateur anglais Vugar Efendi a monté une trentaine d’extraits de stop-motion, de 1900 à 2016, pour proposer ce film qui s’intitule The Evolution of Stop-Motion. La musique, intitulée The Streak, est signée Michael Danna ; la liste des films est reproduite en bas de l’article.

.

2016 : sortie de Kubo et l’armure magique 

Synopsis – Dans un village littoral du Japon médiéval, Kubo est un jeune garçon vif et généreux qui s’occupe de sa mère. Il gagne suffisamment de quoi mener une vie modeste en racontant des histoires aux autres villageois, dont Hosato, Akihiro et Kameyo. Mais cette existence relativement calme se trouve bouleversée lorsqu’il invoque malencontreusement un esprit de son passé, qui descend des cieux pour se venger d’une vendetta séculaire. Cela va générer un chaos extraordinaire : dieux et monstres se lancent à la poursuite de Kubo qui, pour survivre, doit retrouver une armure magique jadis portée par feu son père, un samouraï légendaire. Armé de son seul shamisen magique, il s’allie avec Monkey et Beetle.

Le studio Laika opte, de film en film (Kubo est le 4e produit), pour un graphisme qui n’est pas sans rappeler un certain Tim Burton. La raison en est simple : le co-fondateur du studio est Henry Selick, connu auparavant pour avoir réalisé L’étrange Noël de Mr Jack.

 


Voici la liste de tous les films proposés dans la vidéo de Vugar Efendi (en VO) :

  • The Enchanted Drawing (1900)
  • Fun at the Bakery Shop (1902)
  • El Hotel Electrico (1905)
  • Humorous Phases of Funny Faces (1906)
  • The Cameraman’s Revenge (1912)
  • The Night before Christmas (1913)
  • Häxan (1922)
  • The Lost World (1925)
  • The Tale of Fox (1930 version)
  • King Kong (1933)
  • The New Gulliver (1935)
  • The Beast from 20,000 Fathoms (1953)
  • It Came Beneath The Sea (1955)
  • Earth vs Flying Saucers (1956)
  • The Seventh Voyage of Sinbad (1958)
  • Jason and the Argonauts (1963)
  • Closed Mondays (1975)
  • Star wars IV: A New Hope (1977)
  • Star Wars V: Empire Strikes Back (1980)
  • Clash of the Titans (1981)
  • The Terminator (1984)
  • Robocop (1987)
  • Beetlejuice (1988)
  • Wallace and Gromit: A grand day out (1990)
  • The Secret Adventures of Tom Thumb (1993)
  • The Nightmare Before Christmas (1993)
  • James and the Giant Peach (1996)
  • Chicken Run (2000)
  • Corpse Bride (2005)
  • Coraline (2009)
  • Mary and Max (2009)
  • Fantastic Mr.Fox (2009)
  • The Pirates! In an Adventure with Scientists! (2012)
  • Paranorman (2012)
  • Frankenweenie (2012)
  • Star Wars VII: The Force Awakens (2015)
  • The Little Prince (2015)
  • Anomalisa (2015)
  • Kubo and the Two Strings (2016)

Vanessa LUDIER

Restez informé !