Faire de 2020 la meilleure année de l’histoire ? Tel est le pari de notre nouveau chroniqueur Emmanuel Tourpe à travers ses chroniques. Docteur en philosophie, travaillant dans l’audiovisuel, il souhaite ainsi un tracer un sillon de sagesse pour notre temps.

L’air de rien

Il y a un nombre impressionnant de manières de se rassurer quand tout va mal : dans l’écume des proverbes à deux sous, il existe même une hiérarchie. Ce qui ne me tue pas me rend plus fort, Fail again fail better, toucher le fond pour remonter, ne pas subir… occupent un podium de sagesse facile et fragile devant le poids massif de l’échec, du désaveu, Les citations populaires réchauffent un instant, comme la vodka dans la Sibérie glaciale : mais quand autour de vous tout semble sombrer, que les repères s’effondrent, que la faillite approche, que les tournages sont annulés ou que vous ne savez plus même si votre métier a du sens ou un avenir… les ombres de l’âme gagnent sur les mots et l’amertume, la dure amertume finit par l’emporter.

C’est qu’il faut enraciner plus en profondeur, bien plus en profondeur, ancrer comme une morsure nos renaissances et nos rebonds. 2020 est pour la profession une année noire, si odieusement sombre et si décidément tragique qu’elle restera l’une des pires de l’histoire de la scène. Même durant l’Occupation, the show went on ; ici une sorte de peste a fait partir vite le public et le fera revenir tard. Le rêve de Descartes, larvatus prodeo – j’avance masqué – est devenu un cauchemar et dans tous les cas, les proverbes de la sagesse populaire ne font plus aucun rempart à ce désastre et à cette angoisse généralisée.

Où donc fixer les regards ? Qu’est-ce qui donnera la paix ? « Mehr Licht ! », le cri de Goethe à l’heure de sa mort, semble être celui de toute une corporation, la nôtre : davantage de lumière, il faut de la lumière, il nous faut une espérance, nous devons croire ! Quel sens donner à tout cela ? Non, ce n’est pas vrai : ce qui ne me tue pas peut m’affaiblir encore davantage ; l’échec peut être définitif ; le fond peut être l’ultime destin…

C’est qu’il faut puiser les ressources bien au-delà de la sagesse populaire, dans la grande tradition philosophique. Entre les proverbes évanescents et la dureté de la réflexion professionnelle (pensée réflexive, pensée dialectique…), il y a tout l’espace qui sépare le vent de la roche. Que faire de 2020, immense rature dans l’histoire de notre profession ? Cela demande d’entrer dans une tout autre dimension de la pensée, du sens et de l’espérance. De créer un espace de méditation, de raison et de longanimité que ces petites chroniques, l’air de rien, vont offrir dans les semaines qui viennent pour faire de 2020 la meilleure année de l’histoire…

À suivre.

Emmanuel TOURPE

 


Emmanuel Tourpe, 50 ans et père de 4 enfants, est le directeur de la programmation TV / numérique de la chaîne culturelle Arte. Il a occupé les mêmes fonctions, ainsi que celles de responsable des Etudes, à la RTBF pendant presque 20 ans. Docteur habilité en philosophie, il est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages et d’articles scientifiques. Il est également un conférencier international. Il exerce également des fonctions de conseil en communication, management et stratégie. Il tient une chronique bimensuelle dans Profession Audio|Visuel depuis octobre 2020.


 

Restez informé !