Arte développe une nouvelle série, intitulée Paix à leurs armes, dont l’intrigue se déroule sur « fond d’islamisme », a annoncé son scénariste Abdel Raouf Dafri. L’adaptation du roman éponyme de l’Allemand Oliver Bottini a été proposée au co-auteur d’Un prophète (réalisation de Jacques Audiard) dont il a tiré un thriller politique en trois épisodes de 52 minutes.

[avec AFP]

Peu connu du grand public pour son travail artistique, Abdel Raouf Dafri doit surtout sa notoriété au débat qui l’a opposé à Alain Finkielkraut, au cours duquel ce dernier a lancé à deux reprises un vibrant : « Taisez-vous » à la face du scénariste souriant.

De la colonisation française au trafic d’armes allemand

« J’ai été soufflé par la force de l’histoire et des personnages », a déclaré à l’AFP Abdel Raouf Dafri. Ce dernier précise que l’auteur « aborde une chose que l’on ne sait pas : c’est que l’Allemagne est aujourd’hui (avec la Russie) le principal fournisseur de l’Algérie dans les ventes d’armes ».

Il s’agit d’une intrigue « sur fond d’islamisme et de coup d’État avec deux personnages principaux : Amel Samraoui, une juge d’instruction algérienne et Ralf Eley, un flic allemand ». Ils seront interprétés par des comédiens allemands.

« À travers l’intrigue, on revisite le passé d’une Algérie colonisée par la France, ajoute Abdel Raouf Dafri, et ça, c’est ce qui m’excite le plus ! »

L’Algérie au cœur de ses projets cinématographiques

La mini-série, qui bénéficie du soutien du Fonds franco-allemand accordé par le CNC (Centre national du cinéma) et la Filmstiftung de Nord-Westphalie-Rhénanie, devrait être réalisée au printemps 2018, selon la société Watch Next Media qui la co-produit.

Le projet de Paix à leurs armes lui a été proposé alors qu’il terminait l’écriture de son premier long métrage derrière la caméra, et dont le montage financier est en cours. « La guerre d’Algérie est au cœur de mon projet de film en qualité de scénariste et de réalisateur », a-t-il confié.

Restez informé !