La Principauté de Monaco devient ainsi le sixième gouvernement bailleur de fonds de TV5 après le Canada, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la France, le Québec et la Suisse.

L’adhésion de Monaco constituait l’une des priorités du plan stratégique 2021-2024 de TV5 Monde approuvé fin 2020.

Un renforcement des contenus audiovisuels francophones

« Cette orientation stratégique illustre la volonté de Monaco de favoriser, à partir d’un média indépendant, une diversité culturelle et une information de qualité, ouverte sur les enjeux mondiaux, explique Laurent Anselmi, ministre des Relations extérieures et de la Coopération de la Principauté de Monaco. Monaco réaffirme par cette occasion son soutien aux activités de la francophonie, ainsi que son attachement au rayonnement de la langue française dans le monde. »

Concrètement, cela signifie que le gouvernement monégasque fera partie intégrante du conseil en charge de donner les orientations stratégiques de la chaîne, ainsi que les contributions budgétaires propres à chaque pays. Le diffuseur public monégasque nouvellement créé, Monte Carlo Riviera, intègrera par ailleurs prochainement le capital de TV5 Monde et siègera à son conseil d’administration.

Côté français, l’heure est à la satisfaction. « L’arrivée de Monaco au sein de la gouvernance de TV5 Monde permettra de consolider et de valoriser la présence des contenus audiovisuels francophones, dans toute leur diversité, sur la scène internationale », reconnaît Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, surenchérit en voyant dans cette adhésion de la Principauté « une formidable opportunité pour la chaîne francophone qui verra son action de promotion de la Francophonie et de ses valeurs à travers le monde renforcée. »

L’enjeu central de la francophonie dans le monde

Plus de trente ans après l’adhésion des gouvernements canadien et québécois en 1986, l’ensemble des gouvernements partenaires se réjouit ainsi de ce nouvel élargissement de la gouvernance de TV5 Monde qui constitue une étape majeure dans l’histoire de la chaîne francophone, au service de son ambition de représenter au mieux la Francophonie dans son pluralisme et toute sa diversité.

Le ministre canadien du Patrimoine, Pablo Rodriguez, évoque une « Francophonie plurielle et dynamique, qui nous donne plus que jamais accès à du contenu télévisuel plus vaste et varié », tandis que Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Communauté française de Belgique, voit dans cette adhésion « une preuve supplémentaire de la vitalité et de l’attractivité de TV5 ».

C’est donc bien la francophonie – ou, plus exactement, les cultures francophones – qui est au cœur de la politique de TV5 Monde, ainsi que le rappelle Nathalie Roy, ministre québécoise de la Culture et des Communications. « Cette adhésion nous permettra de consolider l’expression de nos cultures francophones à travers le monde, conclut-elle. Je tiens à souligner que, par la qualité de sa programmation, TV5 démontre au quotidien à quel point la Francophonie est dynamique et universelle. »

.



 

Restez informé !

Sélectionnez une ou plusieurs listes :