Acteur des plus populaires et sex-symbol de toute une génération, Alain Delon est né le 8 novembre 1935 et fête donc aujourd’hui ses 87 ans. En soixante années de carrière et près de cent films, il a joué dans d’innombrables classiques du septième art. Hommage.

Palme d’honneur au festival de Cannes 2019 pour l’ensemble de sa carrière, Alain Delon a marqué de son charisme le cinéma français. Retour sur la vie et la carrière d’un immense acteur, à travers sept petites anecdotes cinématographiques.

1/ La Piscine : les retrouvailles d’un couple mythique

Cinq après leur rupture, c’est Alain Delon qui impose Romy Schneider pour lui donner la réplique dans le film La Piscine de Jacques Deray, relançant ainsi la carrière de Romy qui avait arrêté le cinéma pour se consacrer à son fils, David.

Alain Delon lui a en quelque sorte rendu la pareille, puisque c’est Romy Schneider qui l’avait choisi pour être son partenaire dans le film Christine, lorsqu’elle était à son apogée et lui, encore méconnu.

2/ Le Guépard : une suite avortée

Palme d’or 1963, Le Guépard signe le plus grand succès au box-office de Luchino Visconti ainsi que les retrouvailles d’Alain Delon et Claudia Cardinale, deux ans après Rocco et ses frères.

Devant l’immense succès du film, le producteur Goffredo Lombardo contacte toute l’équipe du film pour tourner une suite. L’ensemble de l’équipe partante, c’est le décès de l’acteur Burt Lancaster qui met fin au projet. Delon déclare alors : « Burt est mort, le film est mort avec lui. »

3/ Une rivalité mythique : Delon vs Belmondo

Dans les années soixante, même si Delon ne cesse de gagner en popularité, le public français lui préfère encore Jean-Paul Belmondo, qui explose les entrées en salle. C’est à cause du succès d’Un singe en Hiver d’Henri Verneuil, réunissant à l’écran Belmondo et Gabin, qu’Alain Delon insiste pour obtenir le rôle de Mélodie en sous-sol du même réalisateur, au côté de Gabin. C’était pourtant Jean-Louis Trintignant qui était pressenti pour ce rôle.

4/ Tom Ripley, un personnage cinématographique

Dans Plein soleil de René Clément, Alain Delon incarne, pour la première fois au cinéma, le personnage de Tom Ripley, anti-héros charmant, dandy amateur d’art et usurpateur de génie, tiré du roman de Patricia Highsmith, The Talented Mr. Ripley.

Après l’interprétation d’Alain Delon en 1960, de nombreux acteurs prêtent leurs traits au même personnage, notamment Dennis Hopper dans L’ami américain de Wim Wenders (1977), Matt Damon dans Le Talentueux M. Ripley d’Anthony Minghella (1999), ou encore John Malkovitch dans Ripley’s game (2003).

5/ L’acteur français le plus adulé en Asie

En plus d’être une immense star en France et en Italie, Alain Delon est probablement l’acteur français le plus connu en Asie. En 1975, Delon incarne Zorro à l’écran, dans le film du même nom réalisé par Duccio Tessari. Si le film n’atteint pas le succès escompté en France, il est l’un des premiers films français à être diffusé en Asie, où il fait un tabac !

6/ Monsieur Klein, un pari décevant

Pour le tournage de Monsieur Klein, réalisé par Joseph Losey, Delon s’investit pleinement dans la production du film dans lequel il croit énormément.

C’est ainsi que, plus tard, il s’en mord les doigts. Non seulement le film lui fait perdre 300 millions de francs de l’époque, mais Delon ne gagne rien pour son interprétation, ni aux César, ni à Cannes. « Ça m’a fait très mal », avoue-t-il par la suite.

7/ Alain Delon et Marie Laforêt : une relation (très) tendue

Marie Laforêt ne garde pas un bon souvenir de sa relation avec Alain Delon. Et pour cause, l’actrice se fait malmener toute la durée du tournage de Plein soleil, de René Clément. Alors qu’elle venait d’arriver sur le plateau, Delon lui aurait dit crûment : « Tu veux que je te saute ? » Devant le refus de Marie Laforêt, Delon aurait répliqué froidement : « Tu ne sais pas ce que tu rates. » Par la suite, l’acteur la snobe en dehors des prises et se moque de son mal de mer. Marie Laforêt dira plus tard au sujet de l’acteur : « C’est du vernis, mais avec rien à l’intérieur. »

Maïlys GELIN



 

Restez informé !

Sélectionnez une ou plusieurs listes :