Dans un premier temps, la chaîne va tester si cette offre ne cannibalise pas celle classique à 19,90 euros.

[Écho de la presse]

Cela fait plusieurs années que Canal + cherche la bonne formule pour séduire les jeunes rebutés par le prix élevé d’un abonnement à la chaîne cryptée. À la rentrée 2018, Canal + testera donc une offre à 9,95 euros par mois sans engagement. Cette offre est réservée aux jeunes de moins de 26 ans. Elle est uniquement disponible sur Internet (PC, mobile et tablette) et comprend tous les programmes de la chaîne en direct ou à la demande.

La population visée est celle des jeunes de 18 à 26 ans qui ont connu Canal + chez leurs parents. Mais qui, une fois le foyer familial quitté, s’abonnent plutôt à Netflix en raison du prix nettement plus abordable. «Les jeunes ont un véritable appétit pour Canal + mais pour les convaincre de s’abonner, il fallait lever les deux freins que sont l’engagement pour un an et le prix élevé. C’est ce que nous faisons avec cette offre à 9,95 euros résiliable à tout moment. Netflix a imposé le standard des offres premium à 10 euros. Nous devons nous aussi nous adresser à ce marché d’entrée de gamme», explique Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal +.

Mais dans un premier temps, Canal + limitera cette offre à 100.000 abonnements. Pourquoi, cette offre limitée alors que la population visée compte potentiellement 6 millions d’individus? «Car il faut tester l’appétit pour cette offre et les risques de cannibalisation qui pourraient peser sur les offres classiques de Canal + à 19,90 euros», reconnaît Maxime Saada.

Lire l’article complet d’Enguérand Renault sur le site du journal le Figaro.

 


 


Restez informé !