Les débats du festival de la fiction de La Rochelle, le 16 septembre, étaient le moment de s’interroger sur l’évolution et la performance du modèle français à l’international. Le SPI défend l’idée que la rentabilité et la compétitivité ne peuvent pas être les seuls maîtres mots pour développer l’influence internationale de notre fiction.

Le rayonnement de notre culture procède avant tout de la singularité de nos œuvres, de la richesse et la diversité de notre création. Il dépend tout autant de la cohésion des auteurs, producteurs et diffuseurs. Il nécessite enfin l’appui des pouvoirs publics, et la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, a résolument pris cet engagement.

Le SPI rappelle que les récents accords interprofessionnels signés avec France Télévisions, Arte et TF1, tout comme ceux sur la transparence et sur l’assurance chômage, créent les conditions de la confiance et de la responsabilité partagées, nécessaires à la cohésion et à la régulation du secteur.

Parallèlement, la discussion avec les auteurs se poursuit, dans le sens de la clarification des pratiques qui ne sont pas comparables avec celles des pays de « copyright ». Un bilan présenté par les producteurs aux auteurs avant l’été a déjà montré qu’en fonction des projets, la rémunération des scénaristes s’établit entre 70% et 80% des coûts du développement. Nous nous réjouissons de l’évolution des rémunérations observées par l’observatoire des contrats de la SACD et attendons avec impatience le bilan que dressera le CNC des dépenses engagées par les producteurs dans l’écriture. En tout état de cause, nous sommes prêts à avancer de manière constructive sur le sujet de la rémunération des auteurs que nous rencontrons à ce sujet demain matin, 20 septembre 2016.

Désormais, il est crucial d’intégrer les plateformes dans un système vertueux de partage de la valeur.

Le SPI reste très attentif aux textes récemment présentés par la Commission européenne notamment sur la réforme des Services de médias audiovisuels à la demande (SMAD) et des droits d’auteur. Il sera résolument et fermement aux côtés des auteurs, dans la construction d’un intérêt général, fondateur du modèle culturel français.

Communiqué du SPI

Restez informé !

Sélectionnez une ou plusieurs listes :