Une comédie attachante et pleine d’humour, sur fond de crise de couple et de société, avec un impayable Vincent Dedienne en homme préoccupé et une magnifique Stacy Martin en femme amoureuse.

Sortant le 6 juillet, le film de la primo-réalisatrice britanno-gréco-suisse Nafsika Guerry-Karamaounas remplit parfaitement la case « divertissement de l’été ». En effet, dans cette comédie qui se déroule sous un soleil de plomb, et que l’on peut qualifier de légère, tendre et bon enfant, la réalisatrice nous dévoile un couple franco-grec constitué par Jean (Vincent Dedienne) et Marina (Stacy Martin), en vacances en Grèce à l’occasion d’une invitation à un mariage. Ils se retrouvent alors sur l’île des Cyclades en compagnie de la famille de Marina. Si Jean est obsédé par son travail, Marina souhaite seulement passer de bonnes vacances. Mais aucun des deux ne va trouver ce qu’il est venu chercher.

Cette comédie met en parallèle le délitement d’un couple et d’une société, l’argent étant dans les deux cas le premier responsable de la crise. En effet Jean, un architecte qui s’attaque à son premier gros chantier, voudrait tout contrôler de peur de perdre son client. Il ne cesse de téléphoner à son associé ou d’être appelé par lui, à chaque fois aux pires moments. Du côté grec, la fête et la venue de la famille française ne peuvent écarter l’évidence de la faillite nationale. Les parents de Marina veulent ainsi vendre leur maison et quitter le pays. Marina, qui aimerait à tout prix retourner dans la Grèce de son enfance, se berce alors d’illusions, cherchant une solution pour contrer cette résolution. Mais elle ne se rend pas compte de la violence de la crise qui secoue un pays où toute la population est affectée dans son quotidien, jusqu’à s’immiscer dans les sentiments intimes, forçant les personnes à prendre des décisions inenvisageables peu de temps auparavant.

Cette situation de crise dans le couple mais aussi dans la société, amène à des situations cocasses et divers malentendus qui font de I love Greece une comédie fort attachante et pleine d’humour, conduite par un impayable Vincent Dedienne dans le rôle du mari préoccupé et une magnifique Stacy Martin en femme amoureuse.

Si l’histoire contée par cette comédie ne se conclut pas par un drame, seule l’Histoire avec un grand « H » nous dira si et comment se résoudra au final la crise grecque.

Une comédie finalement pas si légère qu’il convient d’apprécier dans une salle climatisée.

Laurent SCHÉRER

 



Nafsika Guerry-Karamaounas, I love Greece, France – Grèce, 2022, 95mn

logo chacun cherche son filmSortie : 6 juillet 2022
Genre : comédie
Classification : tous publics

Avec Vincent Dedienne, Stacy Martin
Scénario : Nafsika Guerry-Karamaounas et Chloé Larouchi
Image : Nathaniel Aron
Montage : Clémence Samson
Musique : Camille El Bacha

Production : Fannie Pailloux (Apaches) // Pierre Cazenave-Kaufman (Soldats Features)
Distribution : Pyramide Films

En savoir plus sur le film avec CCSF : I love Greece

.
Critique publiée dans le cadre d’un partenariat avec Chacun cherche son film
.

I Love Greece
.



Découvrir toutes nos critiques de films



 

Restez informé !

Sélectionnez une ou plusieurs listes :