Dans le cadre du plan gouvernemental de soutien à la filière presse, le ministère de la Culture a confié à la Bibliothèque nationale de France la mise en œuvre d’une grande commande photographique, Radioscopie de la France : regards sur un pays traversé par la crise sanitaire, destinée aux photojournalistes.

Deux appels à projets, l’un lancé en 2021, l’autre en 2022, permettront de sélectionner 200 lauréats sur leur parcours et leur proposition. Ils seront titulaires d’un contrat conclu avec la BnF et doté d’un financement d’un montant de 22 000 € TTC chacun afin de mener à bien leur projet et de produire des photographies inédites. Ce projet vient reconnaître et encourager la création contemporaine dans le champ du photojournalisme et de la photographie de presse.

Candidater à l’appel à projets

Guide d’accès à la consultation et au dépôt de candidatures sur la plateforme « PLACE »

Conditions de candidature

L’appel à candidatures est ouvert à toute personne physique majeure française ou ressortissant de l’UE résidant en France ayant collaboré par la fourniture de photographies avec des entreprises de presse ou des agences de presse au cours des quatre années précédant la date de sa candidature ou à toute personne physique majeure française ou ressortissant de l’UE résidant en France diplômée d’une école de journalisme, de photographie ou d’art (section photographie) depuis 2018 (inclus) en France. Les candidatures doivent être présentées à titre individuel. Les photographes professionnels fourniront une documentation artistique présentant le travail déjà réalisé dans le photojournalisme et les journalistes diplômés depuis 2018 le portfolio présentant leur travail de fin d’étude. Chaque candidat devra également fournir une note d’intention répondant à la problématique Regards sur un pays traversé par la crise sanitaire. La commande s’adresse à une diversité d’acteurs de la photographie de presse. Les œuvres produites entreront dans les grands champs traditionnels des médias (économie, sport, culture, politique, société, sciences, mode, événementiel, etc.).

À l’issue de cette commande, la BnF intégrera ces œuvres aux collections nationales dont elle a la garde. Elle sera chargée de valoriser et diffuser ces travaux par le biais d’une exposition rétrospective à l’automne 2024, et de plusieurs opérations de valorisation en partenariat avec des institutions réparties sur l’ensemble du territoire.

La Bibliothèque nationale de France, opérateur de la grande commande

Le pilotage de cette grande commande photographique est confié à la Bibliothèque nationale de France qui a tissé une longue et riche relation avec les photojournalistes. Une politique d’acquisition volontariste affirme le soutien de la BnF en faveur des photographes travaillant en France de nos jours, et notamment dans le cadre du photojournalisme. La photographie de presse nécessite un archivage à double titre : d’une part, pour elle-même, en tant que témoignage matériel de l’évolution technique et sociale dans la production d’images d’information, d’autre part pour son rôle en tant que source visuelle de l’histoire des hommes des XXe et XXIe siècles et de leur regard sur le monde.

Calendrier du projet

Année 1 : 2021-2022

  • octobre-novembre 2021 : appel à candidatures et réception de celles-ci / sollicitations des membres pour le comité de sélection et le jury de l’année 1 – Date et heure limite de remise des plis le 22 novembre 2021 à 16 h
  • novembre–décembre 2021 : instruction des dossiers, comité de pré-sélection, jury et proclamation des lauréats
  • janvier-juillet 2022 : déroulé de la mission des photographes lauréats de l’année 1 (7 mois)
  • septembre 2022 : rendu des œuvres produites lors de l’année 1

Année 2 : 2022-2023

  • février-mars 2022 : appel à candidatures et réception de celles-ci
  • mars-avril 2022 : instruction des dossiers, comité de pré-sélection, jury et proclamation des lauréats
  • mai 2022-décembre 2022 : déroulé de la mission
  • décembre 2022 : rendu des œuvres

 

La photographie de presse à la BnF

Le département des Estampes et de la photographie de la BnF conserve quelques-uns des plus importants fonds de photographie de presse, notamment le fonds Monde et Camera, le fonds de l’agence d’illustration Alliance Photo, devenue l’ADEP après-guerre, le fonds de l’agence d’illustration Atlantic Press ou encore le fonds de documentation photographique du journal L’Aurore. Le département compte aussi de nombreux tirages acquis rétrospectivement ou donnés et déposés de leur vivant par les photographes de presse eux-mêmes, de Robert Capa à James Nachtwey, en passant par Gilles Caron, Marc Riboud, Annette Léna, Marc Garanger, Jean-Philippe Charbonnier, Claude Dityvon, Sebastião Salgado, Henri Cartier-Bresson, René Burri, Raymond Depardon, Martine Franck, Gilles Peress et bien d’autres.

Outre les tirages de presse, la BnF conserve les supports de diffusion de ces photographies, à travers sa prestigieuse collection de presse : avec 247 000 titres de presse du XVIIe siècle à nos jours, elle est l’une des plus anciennes et des plus riches au monde. La BnF est ainsi la seule institution nationale à conserver des photographies de presse en même temps que les supports qui les accompagnent.

 



Retrouvez tous nos appels à projets et offres d’emploi
Rubrique « Bons plans »



 

Restez informé !