Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait d’Emmanuel Mouret a remporté le Lumière du meilleur film, tandis que celui de la mise en scène a été attribué à Maïwenn pour ADN et celui du scénario à Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet.

Dédiée au journaliste espagnol José María Riba (1951-2020), membre historique de l’Académie, la 26e cérémonie des Lumières de la presse internationale ont eu lieu hier soir sous la forme d’une émission diffusée en clair et en exclusivité sur Canal+, présentée par Laurie Cholewa et Laurent Weil.

Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait d’Emmanuel Mouret a remporté le Lumière du meilleur film ; celui de la mise en scène a été attribué à Maïwenn pour ADN et celui du scénario à Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet.

Trois films font un doublé : Deux de Filippo Meneghetti, avec un Lumière pour les actrices Martine Chevallier et Barbara Sukowa et le Lumière du premier film ; Aurel remporte le Lumière du film d’animation pour Josep et Sílvia Pérez Cruz celui de la musique ; Été 85 de François Ozon remporte le Lumière de la révélation masculine pour Félix Lefebvre etBenjamin Voisin ainsi que celui de l’image pour Hichame Alaouié.

Dans un communiqué publié le soir même de l’élection, l’Académie des Lumières de la presse internationale se dit « heureuse d’avoir maintenu dans sa sélection deux films, dont les sorties étaient prévues fin 2020, mais reportées pour cause de fermeture des salles et de les voir finalement au palmarès : Slalom et L’homme qui a vendu sa peau. » Et de conclure : « Nous espérons que ces prix les aideront au moment de leur sortie. »

PALMARÈS

Meilleur film : Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait d’Emmanuel Mouret

Meilleure mise en scène : Maïwenn pour ADN

Meilleur scénario : Stéphane Demoustier pour La Fille au bracelet

Meilleur documentaire : Un pays qui se tient sage de David Dufresne

Meilleur film d’animation : Josep d’Aurel

Meilleure actrice : Martine Chevallier et Barbara Sukowa dans Deux

Meilleur acteur : Sami Bouajila dans Un fils

Révélation féminine : Noée Abita dans Slalom

Révélation masculine : Félix Lefebvre et Benjamin Voisin dans Été 85

Meilleur premier film : Deux de Filippo Meneghetti

Meilleure coproduction internationale : L’Homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania

Meilleure image : Hichame Alaouié pour Été 85

Meilleure musique : Sílvia Pérez Cruz pour Josep

 



 

Restez informé !