Le 12e festival du film francophone d’Angoulême a décerné son Valois de diamant du meilleur film au long-métrage d’animation Les hirondelles de Kaboul, réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec.

Le jury, présidé par l’actrice britannique Jacqueline Bisset, a ainsi couronné une œuvre qui avait été dévoilée à Cannes, dans la catégorie Un Certain Regard. Le film sort aujourd’hui dans les salles françaises.

PALMARÈS

Valois de diamant : Les hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec.

Valois de la mise en scène : Hafsia Herzi pour Tu mérites un amour.

Valois du scénario : Mounia Meddour pour Papicha.

Valois de la musique de film : Alexis Rault pour Les Hirondelles de Kaboul.

Valois de l’actrice : Lyna Khoudri dans Papicha et Nina Meurisse dans Camille.

Valois de l’acteur : Anthony Bajon dans Au nom de la terre.

Valois du public : Papicha de Mounia Meddour.

Valois des étudiants francophones : Adam de Maryam Touzani.

Valois René Laloux du meilleur court-métrage d’animation : Selfies de Claudius Gentinetta



 

Restez informé !