Le Sénat pousse fortement en faveur d’une réforme à l’allemande, où tous les foyers payeraient la redevance qu’ils aient, ou pas, un téléviseur. Depuis quelques semaines, l’audiovisuel est sous le feu des projecteurs. Notamment son financement, avec au centre, la fameuse contribution à l’audiovisuel public (CAP), c’est-à-dire la redevance. 

[Écho de la presse]

Ce sujet épineux fait partie des chantiers explorés par la ministre de la culture. Françoise Nyssen l’a redit fin octobre devant les sénateurs : « La réflexion sur (la) réforme de l’assiette de la CAP ne peut plus attendre. Le gouvernement a décidé de l’engager… »

Lire l’article complet de Marina Alcaraz sur le site des Échos.



Restez informé !