Le film Parasite du réalisateur sud-coréen Bong Joon-ho est entré dimanche dans la légende des Oscars en devenant le premier long-métrage en langue étrangère à obtenir le prix du « meilleur film », récompense phare d’Hollywood.

« Ça semble complètement surréaliste. J’ai l’impression qu’on va me frapper et que je vais me réveiller », a lancé le réalisateur via une interprète, avant d’ajouter, en anglais cette fois-ci : « C’est vraiment foutrement dingue ! »

Applaudi par le gratin de l’industrie du cinéma réuni pour cette 92e édition, Parasite a déjoué de façon fracassante les pronostics qui voyaient un couronnement pour 1917, du Britannique Sam Mendes. Signe de l’engouement des professionnels, le film a aussi reçu l’Oscar du meilleur scénario original, tandis que Bong Joon-ho a été sacré « meilleur réalisateur ». Mélange de thriller, de comédie familiale déjantée et de satire sur les inégalités sociales, il a également été primé dans la catégorie du « meilleur film international », auparavant baptisée « meilleur film en langue étrangère ».

avec AFP

Restez informé !