Le CNC a récemment publié son bilan statistique porte sur la production de films français ayant reçu l’agrément du CNC en 2019. Dans la synthèse, un focus est porté sur l’investissement des chaînes de télévision, en recul en ce qui concerne les chaînes payantes.

 

Recul des investissements des chaînes

En 2019, les investissements des chaînes de télévision dans les films agréés diminuent de 3 % à 273,24 M€ dans 171 films (quatre films de moins qu’en 2018).
– Ceux des chaînes payantes baissent de 5,5 % à 151,65 M€. Elles participent au financement de 160 films agréés en 2019, soit quatre de moins qu’en 2018.
– Les investissements des chaînes en clair sont stables (+0,3 %) et atteignent 121,59 M€. Elles coproduisent et préachètent 108 films en 2019 (huit films de moins qu’en 2018).
– Les chaînes de la TNT investissent dans 30 films (huit films de moins qu’en 2018) à hauteur de 8,40 M€ (-14,6 % par rapport à 2018), soit 3,1 % des investissements de l’ensemble des chaînes (3,5 % en 2018).

Il convient de rappeler que ces évolutions sont à considérer avec prudence, compte tenu d’effets calendaires dans la prise en compte des investissements des chaînes.

Une concentration toujours forte des investissements des chaînes privées en clair

Les chaînes privées en clair investissent principalement dans des films à devis élevé. 57,1 % des films d’initiative française dans lesquels elles investissent en 2019 ont un devis supérieur ou égal à 7 M€ et 85,7 % un devis supérieur ou égal à 4 M€.

Les chaînes publiques investissent dans des films aux devis plus variés. En 2019, 38,5 % des films d’initiative française financés par au moins une chaîne publique en clair ont un devis inférieur à 4 M€, 37,2 % un devis compris entre 4 M€ et 7 M€ et 24,4 % un devis supérieur ou égal à 7 M€.

Augmentation du nombre de films sans préfinancement de chaînes de télévision

Le nombre de films sans financement de chaînes de télévision augmente en 2019 à 130 films agréés soit le plus haut niveau de la décennie (cinq films de plus qu’en 2018). 36,3 % des films d’initiative française se produisent sans chaîne de télévision en 2019, soit 87 films. 77 % de ces films ont un devis inférieur à 1 M€ et 41,4 % sont des premiers films.

Source : CNC

Restez informé !