L’annonce de cette décision a fait grincer beaucoup de dents aux États-Unis : l’ancienne firme de Rupert Murdoch, désormais propriété de la Walt Disney Company, changera de nom. Selon Christian Chelebourg dans un article publié par The Conversation, c’était inévitable.

Si le logo historique de la 20th Century Fox figure toujours sur la page d’accueil du site officiel de Disney, l’annonce a bien été faite. Au terme d’une vente qui s’est élevé à 71,3 milliards de dollars, la Walt Disney Company l’a emporté sur Comcast : la 20th Century Fox est devenue l’une de ses filiales.

Dans le même temps, le 1er janvier 2019, « Rupert Murdoch créait Fox Corporation pour regrouper les reliquats de son ancien empire, à commencer par la chaîne Fox News […] réputée pour son engagement en faveur de Donald Trump comme des valeurs de la droite américaine la plus conservatrice« , explique Christian Chelebourg, professeur de littérature française et de jeunesse à l’université de Lorraine, dans un article publié dans The Conversation.

En faisant de Fox l’étendard de ses sociétés, Rupert Murdoch a automatiquement et légitimement provoqué la décision de Disney de se démarquer de son concurrent. « La marque est une affaire capitale en matière d’industrie créative. Aucune confusion en la matière ne peut être admise, insiste l’universitaire. Dès lors que les Murdoch continuaient à prospérer sur un nom qui, une fois dissocié de 20th Century par la suppression du fameux tiret, a fait leur succès dans la presse américaine, Disney n’avait d’autre choix que de s’en dissocier. »

L’affaire n’est pas nouvelle, rappelle Christian Chelebourg, puisque Disney avait déjà racheté la chaîne Fox Family à Rupert Murdoch en 2001, la transformant aussitôt en ABC Family. Et le chercheur de conclure : « La situation n’est pas si différente aujourd’hui, même si elle revêt une portée symbolique plus importante puisqu’elle affecte un label historique. »

Source : The Conversation

.



 

Restez informé !