« Elles offrent des écrans plus petits et des salles plus petites. »

[Écho de la presse]

Présent à Rome pour le grand raout annuel de Netflix, Ted Sarandos, responsable des contenus de la firme, a été interviewé par nos confrères des Échos. Il y évoque notamment le rapport entre la plateforme de streaming et les salles de cinéma, assurait que « la sortie simultanée en salles et sur les plates-formes Internet, va bientôt devenir la norme. Cela dépendra des pays, bien sûr. Cela interviendra beaucoup plus tard en France où il y a trente-six mois de décalage entre les sorties en salles et sur les plates-formes de SVoD comme la nôtre. Mais dans certains pays comme la Corée, le délai est déjà très court. Les spectateurs veulent regarder les films sur des plates-formes comme Netflix sur lequel le choix est de plus en plus riche, c’est tout. »

Ted Sarandos, certainement en réponse aux nouvelles règles du Festival de Cannes qui refuse de présenter un film Netflix en compétition sans sortie en salles, se dit persuadé que « l’art n’est pas diminué par le mode de distribution choisi. Il est plus pertinent d’être agnostique sur les technologies de diffusion et de s’évertuer à maximiser le retour sur investissement de chacun des projets. »

Lire l’article complet sur le site de Première.

 



Restez informé !