Le festival Varilux du film français s’ouvre cette semaine dans 88 villes brésiliennes, avec 21 long-métrages à l’affiche et la présence du réalisateur Nabil Ayouch et des comédiens Clotilde Hesme et Jérémie Renier.

Les organisateurs, qui présentent cet événement comme le plus grand festival de cinéma français à l’étranger en termes de public, tablent sur 200 000 spectateurs lors des deux semaines du festival.

L’édition 2018, lancée jeudi soir à Rio au Brésil, pourra atteindre un public plus large grâce à un partenariat avec le SESC, syndicat de commerçants qui projettera des films gratuitement dans 29 centres culturels de 25 villes.

« Grâce à ce partenariat, nous pouvons atteindre un public qui n’a pas l’habitude d’avoir accès au cinéma français », explique Christian Boudier, directeur du festival.

Outre la vingtaine de films récents, le festival va projeter « Z », classique de 1969 de Costa-Gavras.

[avec AFP]



 

Restez informé !

Sélectionnez une ou plusieurs listes :